Réunion autour d'un écran de reporting de données et d'évaluation

Rapports de Responsabilité Sociétale d'Entreprise & méthodologie

GEODIS publie chaque année depuis 2009 des rapports de Développement durable et de Responsabilité Sociétale d'Entreprise. Vous pouvez consulter nos plus récents rapports RSE dans cette rubrique.

 

Rapports RSE & Développement durable

 

Méthodologie de reporting

En l’absence de référentiel de reporting connu et pertinent pour ses activités, le Groupe a créé ses propres procédures, sur la base d’une méthodologie de recueil, d’analyse et de consolidation des données environnementales et sociales. Des fiches de reporting précisent les différents indicateurs, les bases de calcul et les périmètres concernés.

Périmètre du reporting, processus de collecte et de consolidation des données

Les informations du reporting ont été consolidées via les systèmes propres à chaque Métier en matière de ressources humaines, de qualité, sécurité, environnement et d’achats. Les données présentées pour l’exercice 2017 sont donc calculées ou estimées et proviennent de trois sources différentes :

  • les sites opérationnels ;
  • les systèmes d’informations des Métiers et/ou du Groupe ;
  • les fournisseurs.

Les données sont publiées par zone géographique et par Métier. Depuis la mise en place du reporting en 2008, le process de collecte des données et de consolidation s’améliore régulièrement. GEODIS peut ainsi répondre aux exigences de la réglementation.
Selon les données, le périmètre de consolidation peut varier et n’inclure que partiellement l’ensemble des sites ou pays concernés. Les données sont présentées selon cinq zones géographiques :

  • France ;
  • Europe ;
  • Amériques ;
  • Asie-Pacifique ;
  • Afrique/Moyen-Orient.

La liste des pays pour chacune des zones est présentée ci-dessous : 

  • EUROPE : Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Israël, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Serbie, Slovaquie, Suède
  • AMÉRIQUES : Argentine, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Mexique, Pérou, USA, Venezuela  
  • ASIE-PACIFIQUE :  Australie, Bangladesh, Bahreïn, Chine, Corée du Sud, Hong Kong, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Nouvelle Calédonie, Nouvelle Zélande, Philippines, Singapour, Taïwan, Thaïlande, Vietnam 
  • AFRIQUE / MOYEN-ORIENT : Afrique du Sud, Algérie, Cameroun, Emirats Arabes Unis, Maroc, Qatar, Tchad, Tunisie, Turquie

 
Choix des indicateurs

Les données intégrées dans ce reporting sont regroupées dans trois catégories – l’économique, l’environnement, le social – pour être en cohérence avec les engagements du Groupe et mesurer l’efficacité des actions menées dans les entités opérationnelles. Le Groupe a ainsi sélectionné ses propres indicateurs en fonction de leur pertinence et en s’inspirant des référentiels internationaux et des lignes directrices de la Global Reporting Initiative version 4. La définition de chaque indicateur a été formalisée dans une fiche pour garantir une méthodologie de calcul commune, quels que soient le périmètre géographique ou l’activité concernés.

Limites méthodologiques

La fiabilité des données comporte certaines limites du fait :

  • des modalités de collecte et de remontées variant d’un Métier à l’autre ;
  • de la disponibilité inégale de certaines données nécessaires au calcul des indicateurs.

Contrôle et vérification des indicateurs

Les données environnementales sont consolidées et contrôlées par les Directions qualité, sécurité et environnement des Métiers et la Direction RSE Groupe. Les données sociales sont consolidées et contrôlées par les Directions des Ressources Humaines du siège et de chaque Métier.
Des contrôles de cohérence sont effectués. Ils incluent la comparaison avec les données des exercices précédents et les écarts jugés significatifs font l’objet d’analyses systématiques.
Le Groupe a mis en place le contrôle des données par des organismes extérieurs concernant le rapport RSE et le reporting 2017.

Quelques définitions

Déchets

  • Production de déchets non dangereux : tonnage total de bois (y compris palettes), cartons, papiers, plastiques (y compris films et polystyrènes), métaux, déchets d’espaces verts et déchets en mélange (non valorisés) ;
  • Taux de valorisation des déchets non dangereux (tonnage total de déchets non dangereux valorisé moins tonnage de déchets non dangereux en mélange) / tonnage total de déchets non dangereux produit ;
  • Production de déchets dangereux : tonnage total selon 11 catégories – absorbants (y compris chiffons souillés, sable imbibé), batteries de véhicules routiers ou d’engins de manutention, boues de filtration (issues de débourbeurs/ déshuileurs d’eaux pluviales ou d’opérations de traitement des eaux de lavage interne de citernes), cartouches d’encre, colis de matières dangereuses abimés, filtres à huile et huiles usagées de véhicules routiers (ponts, boîtes, moteurs), matériel informatique/bureautique (DEEE), peintures et vernis, piles et accumulateurs, tubes à néon.

CO2 équivalent (CO2e)

  • Émissions liées aux consommations de carburant, d’électricité et de gaz : total des émissions en équivalent CO2 liées au carburant, au gaz et à l’électricité ;
  • Facteurs d’émissions utilisés : ceux du GHG Protocol, de la norme EN 1625 ou du Bilan Carbone@. Pour le carburant, le facteur d’émission utilisé est de 2,53 kg CO2e/litre. Pour le gaz, le facteur d’émission utilisé est de 0,204 kg de CO2e/kWh (sur la base d’un gaz LHV (pouvoir calorifique inférieur PCI). Pour l’électricité, les facteurs d’émissions varient d’un pays à l’autre.

 

Centre d'expertise logistique

Quatre avantages à s’équiper de robots dans votre entrepôt

Quatre avantages à s’équiper de robots dans votre entrepôt

Tags
Robotisation

Body

La préparation de commandes par robot augmente de 100% la productivité de la chaine logistique.

Lire l’article
Automotive: 4 solutions for making your supply chain more flexible

Automobile : Quatre solutions pour rendre la supply chain plus agile

Tags
Automobile

Body

En 2017, le marché de l’automobile a crû pour la quatrième année consécutive pour atteindre 97,3 millions de véhicules (+2,4 % vs 2016).

Lire l’article
GEODIS a leading player in beverage distribution

GEODIS, un acteur de premier plan pour la distribution des boissons

Tags
Produits de grande consommation

Body

Le marché du transport des boissons invite les transporteurs à une ingénierie logistique fiable et méticuleuse.

Lire l’article

Actualités GEODIS

Besoin d'aide ?

Restez informé